A propos

Qu’est-ce que BiomassNet ?

BiomassNet est le premier réseau panafricain sur la biomasse alimentaire et non-alimentaire. Il propose une plateforme interactive permettant aux experts travaillant sur la biomasse en Afrique de développer leur réseau et d’échanger des informations.

Pourquoi un réseau d’experts sur la biomasse en Afrique ?

La demande mondiale en biomasse, telle que les denrées alimentaires et les aliments pour animaux, les sources d’énergie et matières premières industrielles, exerce une pression grandissante sur le secteur agricole et sur la production mondiale de nourriture. Il y a un besoin de mettre en place des règles, des stratégies et des outils pratiques pouvant garantir la sécurité alimentaire tout en satisfaisant à la demande grandissante de biomasse non-alimentaire dans les bioéconomies émergentes.

La sécurité alimentaire en Afrique sub-saharienne ne peut être atteinte que si un grand nombre d’experts de différentes disciplines, ainsi que les différentes parties prenantes, travaillent ensemble sur les solutions possibles. Pour favoriser cette coopération, BiomassNet propose une plateforme interactive regroupant les scientifiques, les décisionnaires et les praticiens et qui favorise le partage du savoir et la diffusion de l’information. L’objectif général est de :

  • consolider le secteur africain de la biomasse aux niveaux local, national et international,
  • promouvoir une production, un traitement et un commerce plus efficaces et durables de la biomasse en Afrique et,
  • améliorer la sécurité alimentaire et aider les bioéconomies africaines fondées sur le savoir.

 

Améliorer la pensée systémique et l’innovation

BiomassNet incite à utiliser l’approche du réseau de valeur pour lutter contre les problèmes de biomasse en Afrique afin de promouvoir la pensée systémique et l’innovation dans ce secteur.

Premiers pas

Consultez Premiers pas pour apprendre à créer votre profil, à partager des informations et à communiquer avec d’autres experts BiomassNet, que ce soit individuellement ou via notre groupe de discussion par courriel, le Dgroup “BiomassNet”.